Les communiqués de presse

Retrouvez ici l’ensemble des communiqués de presse publiés par les élus du groupe CRC.

Lire la suite

Stop à la dérive vers l’extrême droite

Le Président ne doit pas promulguer la loi scélérate sur l’immigration -

Par / 22 décembre 2023

Hier soir, le mythe du macronisme s’est effondré. Renaissance, la droite se sont alliés avec le RN pour permettre l’adoption d’un texte contraire aux fondamentaux de la République, contraire aux principes de Liberté, d’Égalité et de Fraternité.

Ce texte de loi instaure la préférence nationale, promeut la déchéance de nationalité, la fin de l’automaticité du droit du sol, la fin de l’immigration familiale si un maire le décide, la fin de l’immigration étudiante universelle, le retour du délit de séjour irrégulier, la fin du titre étranger malade, la fin de la présomption d’innocence pour retirer un titre de séjour, la restriction de l’aide publique au développement.

Cette inscription dans la loi du programme de Jean-Marie Le Pen, de l’extrême droite la plus abjecte, héritière de la collaboration, serait une « victoire politique totale du Président ». Nous y voyons un tournant sans précédent. La République est frappée du sceau de l’infamie, du racisme et de la xénophobie. L’hypocrisie est telle que ce texte crée un visa long séjour pour les britanniques propriétaires d’une résidence secondaire en France.

Les paroles n’effaceront jamais la lettre de ce texte. La situation chaotique dans laquelle députés et sénateurs ont examiné le texte depuis lundi soir devrait tous nous interpeller. Le texte est si mal rédigé qu’il ouvre la voie à un incroyable arbitraire. À titre d’exemple, personne ne sait dire si les quotas migratoires qu’il instaure seront ou non contraignants.

Peu importe les mots, la majorité est fracturée par la trahison de ses propres valeurs, le président de la commission mixte paritaire a lui-même voté contre. Un ministre a démissionné, d’autres ont menacé de le faire.
Il est encore temps d’arrêter cette fuite en avant vers l’extrême droite. Le Président doit tenir compte de l’adoption du texte avec les voix du RN en ne le promulguant pas. Oui, c’est un fait incontestable, le RN a soutenu le texte, son opposition aurait empêché son adoption.

Le ministre de l’intérieur puis la Première ministre elle-même ont déclaré que des mesures de ce texte « sont manifestement contraires à la Constitution ». Cette dernière, comme le Président de la République, saisissent le Conseil constitutionnel alors qu’ils ont eux-mêmes piloté les négociations sur ce texte.

Pour l’honneur de notre pays, pour l’honneur de la République, le Président ne doit pas le promulguer.

Les derniers communiqués

Les communiqués de presse Le Sénat rejette le CETA !

Projet de ratification du CETA débattu dans la niche parlementaire du groupe CRCE-K - Par / 21 mars 2024

Les communiqués de presse Cure d’austérité sur fond de contournement du Parlement

10 milliards de coupes budgétaires décidés par le gouvernement - Par / 29 février 2024

Les communiqués de presse Ukraine : tout mettre en œuvre pour la paix

Communiqué de presse suite aux déclarations d’E. Macron - Par / 28 février 2024

Les communiqués de presse Stop à la dérive vers l’extrême droite

Le Président ne doit pas promulguer la loi scélérate sur l’immigration - Par / 22 décembre 2023

Administration